Guide de préparation pour les Shows de ruelle

Psst! j'ai une bonne nouvelle pour toi. Et oui, dans quelques jours on va starter la deuxième édition des Shows de ruelle d’Hochelaga!

Attends… t'es pas allé aux Shows de ruelle l'an passé? Tu sais pas du tout c'est quoi?

Je vais t'expliquer ce que c'est. Parce que oui, comme le nom l'indique, y'a des shows, mais c'est ben plus que ça. En fait, le jeudi 29 juin à 17h, on se rejoint à la ruelle Gaboury, celle située à côté du parc Morgan et qui est en face du Théâtre Denise-Pelletier. D'ailleurs, je te recommande fortement d'arriver le ventre vide, puisque tu pourras te procurer de la bonne bouffe (Chez Bouffe et Café Bistro) et des bières québécoises (laisse faire ton restant de pâté chinois dans le frigo, tu le mangeras le lendemain midi).

Après, les mains pleines de bonnes choses, tu vas pouvoir t'installer relax dans le gazon (conseil : amène une couverture pour tes fesses et celles de tes amis).

Puis, à 18h30, le band Alaclair Ensemble va mettre l'ambiance dans le tapis. Et on prend ça cool, on danse (oui oui, tu vas être game!) jusqu'au coucher du soleil.

Voici la liste de problèmes réglés par une experte :

Problème #1 : Tu sais que tu vas arriver un peu plus tard, et ça te stresse de pas déjà être avec ta gang? T'en fais pas, ce qui est super, c'est que c’est pas un gros événement style Osheaga où tu peines à trouver tes amis. Oui, y'a du monde (l'an passé on a accueilli plus de 10 000 personnes au total), mais t'auras pas besoin de te balader avec un flamant rose accroché au bout d'un bâton et de l'agiter dans tous les sens (déjà vu!). C'est intime comme show et tu vas avoir l'opportunité d'être proche des artistes super talentueux qui partagent comme toi un amour pour la musique.

Problème #2 : T'es pus sûr de venir parce que t'es amis t'ont choké à la dernière minute? Y'a aucun problème, viens t'en quand même! C'est un excellent moyen de faire de belles rencontres, parce que t'as déjà plein de points communs avec le monde : t'aimes la bonne bouffe, la bonne bière pis la bonne musique. Les matchs parfaits, quoi!

Problème #3 : Le 29 juin, tu peux pas venir parce que t'as pas eu le temps de demander congé ou parce que t'as un souper chez la belle-famille? C'est pas grave, puisqu'il y a aura d'autres shows les jeudis 13 et 27 juillet, et le 10 et 24 août.

Problème #4 : Le rap, c'est vraiment pas ton truc, mais vraiment pas? Tu grinces des dents à chaque fois que la sonnerie Sauce Pois de ton coloc retentit dans l'appart? C'est correct, on a une programmation diversifiée, on passe du punk rock au country-folk au rock'n'roll au fil des semaines avec Fred Fortin, Les Deuxluxes, Xavier Caféïne, etc.

Tu vois, y'a plein de solutions partout, et t'as pas d'excuses pour pas venir aux Shows de Ruelle! On t'y attend!   

 

Crédit photo : Mélanie Dusseault, www.melaniedusseault.com


Crédit photo : Anne-Marie Brien

PRÉSENTATION DE MEGGIE DESCHAMBAULT, Contemplatrice des p'tites choses d'Hochelaga

https://www.instagram.com/magouille_md/

Un jour, faute de papier à ma disposition et bouffée par le stress, j’ai juste crié « je t'aime » à mon kick. Littéralement. Et ce, dans la piscine à vagues de Bromont.

C'est à partir de ce moment, à 13 ans, que j'ai réalisé que je ne ferai jamais carrière comme oratrice. Tant mieux, parce que ce dans quoi j'étais vraiment à l'aise, c'était dans la rédaction. Aujourd'hui, dès que j'ai des palpitations pour un autre humain, une quelconque anecdote ou un bout d'histoire en tête, j'écris. C'est la même chose si je dois parler à quelqu'un sur un sujet important. Sinon, sans préparation, ça sort complètement tout croche de ma bouche, comme le démontrait parfaitement ma déclaration d'amour (by the way, j'ai jamais eu de nouvelles de toi, Jeffrey, mais c'est correct, j'te pardonne).

Depuis un an et demi, j'emprunte les rues et ruelles d'Hochelaga, certaines plus banales, à la découverte de télévisions échouées, de graffitis féministes, de conversations Not Safe for Work, etc. La timide extravertie que je suis déniche toujours quelque chose de nouveau, d'inspirant et parfois, d'un peu trash qui pimente mes écrits. Une anecdote n'attend pas l'autre, et j'ai bien hâte de vous en faire part!